médecin

Tout le monde souhaite vivre longtemps et rester en bonne santé. Il faut cependant savoir que la santé ne concerne pas uniquement l’absence d’une douleur physique ou de maladie. Selon l’OMS, être en bonne santé, c’est se sentir bien dans son physique, dans son esprit et dans sa tête. Le bien-être social est également inclus dans la définition de la santé.

Quelles sont les maladies chroniques qui sont en plein essor ?

L’OMS définit les maladies chroniques comme des pathologies évolutives et de longue durée. Elles se caractérisent par une dépendance médicale et par une nécessité de soins médicaux particuliers. Elles peuvent réduire la durée de vie du patient.

Le diabète est la maladie chronique qui est répandue dans le monde. Il connaît une grande progression, surtout en France. Viennent ensuite les maladies cardiovasculaires. Celles-ci concernent l’insuffisance cardiaque, les troubles du rythme cardiaque, l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde, etc. Depuis 2014, le nombre de personnes souffrant de pathologie cardiaque augmente de 18,6 %. Il existe également d’autres maladies chroniques non transmissibles :

  • les maladies digestives : gastrite chronique, côlon irritable, ulcère gastro duodénal ;
  • les maladies respiratoires : bronchite chronique, pneumopathie, apnée du sommeil, asthme… ces pathologies sont causées par la pollution de l’environnement ;
  • les cancers : cancer du sein, cancer du col de l’utérus, cancer du foie et cancer du cerveau ;
  • les maladies gynécologiques et rénales : insuffisance rénale, fibrome utérin, trouble de fertilité, etc. ;
  • les maladies hématologiques : lymphome, leucémie, etc. ;
  • les maladies de la peau : eczéma, herpès, vitiligo, urticaire ;
  • les maladies neurologiques : maladies d’Alzheimer, accident vasculaire cérébral, céphalées chroniques ;
  • les maladies des yeux : troubles de la vision, cataracte.

Les pathologies physiques et mentales de longue durée sont classées dans la catégorie des maladies chroniques. Cela peut s’agir d’une dépression, d’un trouble bipolaire, du syndrome de stress post-traumatique et bien d’autres encore. Enfin, les maladies chroniques transmissibles comme la maladie de Lyme, l’hépatite B, la tuberculose, VIH/Sida, etc.

Quels sont les signes qui permettent d’évaluer sa santé en général ?

Il faut savoir que certaines maladies sont asymptomatiques. Pour savoir son état de santé en général, voici quelques indicateurs fiables :

L’appétit

Votre appétit présente un lien avec votre état de santé. Le manque d’appétit et le grignotage indique que vous organisme ne remplit pas ses rôles correctement. Ces deux signes peuvent cacher plusieurs maladies comme le diabète, la maladie digestive, etc.

Les ongles

Il est important de bien observer l’état de ses ongles quotidiennement. Si vous constatez des stries, des taches blanches sur vos ongles, cela signifie une carence en zinc ou en calcium. Les ongles en mauvais état, par exemple, mous et cassants indiquent des troubles digestifs ainsi que des problèmes hormonaux. Les ongles d’une personne en bonne santé sont lisses et roses.

La langue

Une longue rosée et exempte d’aphtes révèle qu’une personne est en parfaite santé. Si elle est gonflée et se montre blanche, cela est considéré comme une symptomatique de mycose. Un individu qui ressent souvent un sentiment de bouche pâteuse peut être sujet à des maladies graves comme les troubles hépatiques ou le pré cancer. Si sa langue présente d’halitose, cela révèle la candidose buccale.

La peau

Un indicateur fiable, une bonne mine révèle que vous êtes en bonne santé. Les lésions cutanées indiquent des maladies comme la MST. La présente des acnés signifie des troubles hormonaux chez les femmes. Les démangeaisons et les rougeurs, quant à eux, sont des symptômes d’allergie. Dans tous les cas, il est conseillé de faire une consultation afin de savoir le type de maladie associé à votre problème de peau.

Les cheveux

Il est possible de connaître votre état de santé en vous référant à votre cuir chevelu. Les cheveux ternes et cassants peuvent indiquer un risque sanitaire. Une chute de cheveux est, par exemple, une révélatrice de fatigue chronique ou d’une carence.

Le poids

Si vous voulez rester en bonne santé, il importe de porter une attention particulière à votre poids. Chaque individu doit vérifier l’IMC ou l’indice de masse corporelle. Il faut noter qu’un surpoids ou une maigreur sont des indicateurs qui permettent d’évaluer votre état de santé en général.

Comment rester en bonne santé ?

Voici quelques recommandations et bonnes habitudes à adopter si vous voulez vivre heureux et en parfaite santé.

Limiter la consommation de viande rouge

Généralement saturé par des antibiotiques et des hormones, le bétail n’est pas bon pour la santé. La consommation d’une viande rouge en excès risque de provoquer de nombreuses maladies. Même si vous consommez une viande bio, celle-ci est riche en cholestérol. Il est recommandé de privilégier les poissons et les viandes blanches.

Bien mâcher

Il faut s’assurer que les aliments soient parfaitement broyés avant de les avaler. Un gros morceau avalé oblige l’appareil digestif à sécréter des enzymes digestives plus puissantes. Cela peut entraîner des ballonnements ainsi qu’un excès de gaz. Il est donc important de manger doucement pour maintenir sa santé digestive.

Consommer plus de fruits et légumes

Apportant de nombreux bénéfices, la consommation des fruits et légumes frais est indispensable. Pauvres en amidon, ces aliments sont riches en nutriments essentiels et des fibres. Pour éviter qu’ils perdent leurs produits photochimiques et leurs vitamines, veillez à ne pas trop les faire cuire. Une cuisson à la vapeur est vivement conseillée pour conserver les nutriments présents dans vos fruits et légumes.

Il est également possible de boire du jus de fruits fraîchement pressé ou de préparer un bon smoothie aux légumes. Pour bénéficier de plus de nutriments vitaux, vous pouvez mélanger une série de légumes ou fruits bien colorés.

Réduire la consommation de sucre

La consommation d’un repas qui contient plus de sucres est susceptible d’augmenter rapidement le taux de glucose sanguin. Ainsi, le pancréas va sécréter plus d’insuline. Avec le temps, la forte consommation de sucre entraîne le syndrome métabolique et conduit au diabète de type 2.

Pratiquer une activité physique

Un exercice physique régulier est une meilleure solution pour prévenir l’apparition de certaines maladies chroniques. Les enfants doivent pratiquer une activité physique qui dure environ 40 minutes par jour. Pour les ados, une durée de 60 minutes est recommandée. Les adultes doivent effectuer des activités sportives pendant environ 160 minutes par semaine. Il faut choisir un exercice moins intense. Privilégiez également l’activité physique aérobie comme la natation, la marche, le vélo, etc. Dans tous les cas, faites-vous accompagner par un professionnel.

Faire du massage

Le stress et la fatigue entraînent plusieurs maladies, comme les accidents vasculaires cérébraux, les dépressions, le vieillissement accéléré, etc. Le massage figure parmi les solutions les plus efficaces pour lutter contre le stress.

Recevoir des massages permet d’améliorer le sommeil, soulager la douleur, améliorer la digestion, augmenter la circulation sanguine, éliminer les toxines, etc. Cette pratique est idéale pour améliorer la qualité de votre sommeil. Un auto massage doit être effectué régulièrement après une longue journée de travail. Cela vous permet de vous relaxer et de vous détendre. Vous pouvez également recourir aux services d’un masseur professionnel pour bénéficier d’un résultat optimal.

Boire davantage du thé

Chaque individu doit boire deux tasses de thé par jour. Riche en antioxydants, le thé vert diminue l’apparition des maladies cardiovasculaires et des cancers. Il faut minimiser la consommation du café et remplacer celui-ci par le thé.